Historique

En fait, tout commença dans les années 60 à l’école communale . Un instituteur, Mr Dézert avait installé un filet de volley-ball dans la cour de récréation et nous faisait partager son goût pour ce sport. Quelques années plus tard, au début de l’année 1976, un groupe de 8 jeunes toujours aussi passionnés de volley-ball qu’au temps de la communale décidait de créer sa propre association. Aidés par Mr Georges Hénault instituteur à Oncy S/Ecole et président de l’UFOLEP Essonne, le 11 juin 1976, nous organisions une assemblée générale. Il fallait trouver un nom à cette association; De nombreuses propositions étaient faites alors et en définitive on l’appellerait « Association Sportive de D’Huison-Longueville ». Ainsi était créée l’ ASDL.

Le premier bureau était alors constitué : Mr DAVID Robert qui restera président pendant 17 ans jusqu’à sa disparition brutale en 1993, Mr GIRARD Claude / vice président, Mr VASSOR Jean / secrétaire et Manée LECUYER / trésorière.

Au départ, l’ASDL sera surtout un club de volley-ball. Très vite, nous passerons d’une à cinq équipes masculines et féminines avec quelques titres départementaux. Un tournoi de volley-ball de notoriété régionale sera organisé pendant près de vingt cinq ans. N’ayant pas de salle, nous commencerons les entraînements dans une grange à Itteville, puis trouverons des arrangements avec les communes de La Ferté-Alais, Ballancourt et en fin avec Bouray sur Juine. Nous fonctionnerons ainsi pendant vingt années. Ne disposant toujours pas de salle sur notre commune, toutes les rencontres de championnats et de coupes se dérouleront chez nos adversaires. Les gymnases des communes accueillantes deviendront au fil du temps réservés aux associations locales devenues de plus en plus nombreuses. L’ASDL devra trouver de nouvelles activités plutôt orientées vers des sports pouvant se pratiquer à l’extérieur. Une section football sera ouverte pour les jeunes du village. N’ayant pas non plus de terrain de football, nous louerons celui de Bouville. Ce dernier n’étant pas réglementaire, nous ne pourrons nous affilier à la FFF et choisirons l’UFOLEP Seine et Marne (celle de l’Essonne ne comporte pas à cette époque de section de football pour les enfants). Les déplacements éloignés vont très vite décourager les animateurs. Après 4 années, nous arrêterons l’activité. Contactés par l’Aigle Fertoise, l’entente ne pourra se faire car ce groupe sportif nous demandait alors la mise à disposition d’un terrain de football. Entre temps, une section VTT verra le jour que nous démarrerons ensemble avec Jacques Lécuyer. Elle s’adressera principalement aux enfants et quelques adultes nous accompagneront. Un jour, je rencontrais Pierre Arlie qui me soumettait l’idée d’un groupe de randonnée pédestre. Après plusieurs réunions, la nouvelle section était créée et allait montrer d’année en année un formidable dynamisme. Nous essaierons de recréer une section Volley Loisirs. Un accord avec l’AEP Cerny nous permettra de participer à leurs séances d’entraînements en leur gymnase moyennant une participation financière qui deviendra l’année suivante beaucoup trop élevée pour une section dite de loisirs. Plus proche de nous, nous reprenons la section tennis et mettons tout en œuvre pour la développer. Un partenariat avec le Tennis Club de Cerny est lancé.

Tout au long de ces 30 ans, de nombreuses activités verront le jour: Yoga, relaxation, Danse Modern Jazz, des stages de danses de société seront proposés …. De nombreuses manifestations seront organisées, des tournois de Volley à St Gilles Croix de vie, au Croisic, plusieurs années à Gien, des cross country locaux et départementaux (pendant 3 années, ceux-ci seront inscrits au challenge départemental des courses vertes), des rallyes pédestres, des randonnées découvertes, des courses au trésor, des sorties bateaux, des sorties raquettes dans le Jura, des week-ends skis avec déplacement en car, des week-ends randonnées pédestres et VTT, des excursions, des visites (Futuroscope, Paris, Guédelon, Futuroscope….), des déplacements en car pour assister à des rencontres de football ou de volley à Paris, des participations au Téléthon et aux fêtes du village……

Malgré un manque  d’infrastructures sportives au sein de notre village, l’association ne manque pas de dynamisme comme le montrent ses réalisations depuis cette année 1976 et ses futurs projets.

Cette grande dame ASDL a déjà une vie bien remplie. Comme toute existence, elle a connu des moments de joie, de plaisirs mais aussi de chagrin (nous pensons beaucoup à tous ceux et toutes celles qui nous ont quittés beaucoup trop vite).

En 1976, nous ne pensions pas que nous fêterions un jour son trentième anniversaire. Alors pourquoi, cette longévité….Par cet esprit de convivialité perpétré par tous ceux qui se sont succédés au sein du bureau. Par cet esprit de solidarité de tous ses membres, de plaisir à se retrouver, échanger, partager. Voilà l’image même de la société telle que nous la concevons. Que le monde associatif vive très longtemps encore. En France, plus de 11 millions de personnes sont impliqués dans le mouvement associatif. Cela nous donne un peu d’espoir pour l’avenir ……

(par Patrick DAVID, président de l’ASDL de 1993 à 2012)